Une exposition de l'artiste céramiste Joséphine Ducat-May

Accueillie en résidence au musée à l’automne 2022, l’artiste céramiste Joséphine Ducat-May, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, présente du 17 mars au 18 juin 2023 une exposition intitulée « Polyphonies ».

Sommaire

Quel souhait d’avenir formuler pour un destin commun?

Joséphine Ducat-May

Pour son projet de résidence, Joséphine Ducat-May s’est particulièrement intéressée aux ex-voto, très présents dans les cultes gallo-romains, comme, en bien des pays encore, dans les cultes contemporains.
Ces petits objets, qui renvoient, bien-sûr, entre autres techniques, à une tradition de modelage de l’argile, correspondent à des dons offerts à une divinité en remerciement de ce que celle-ci a fait ou va faire advenir : une guérison, la réalisation d’un vœu, d’un projet (du latin ex : « à la suite de » et «  votum » : vœu).
Dans diverses traditions, notamment celle que l’artiste a pu observer dans le Portugal contemporain, les ex-voto sont des représentations de la chose concernée par le vœu (un bras, une main, un cœur …).

Avec le travail de Joséphine Ducat-May, on ne s’arrête toutefois pas à la sphère du destin individuel et du corps : ses œuvres sont tout autant inspirées par l’humain que par la faune et de la flore qui nous entourent.

En les représentant, en les multipliant, en les décorant d’engobes, comme dans la tradition antique ou populaire, elle nous rappelle surtout que les ex-voto déposés dans le sanctuaire, exposés sur l’autel, ont pour fonction de rendre la vulnérabilité précisément visible et publique.

La forme et la matière employée deviennent ici des objets sonores et l’ensemble participe d’une polyphonie exempte de toute idée de hiérarchie des voix, humaines, animales ou végétales.

Autoportrait à l’autoportrait

Oiselle A

engobe et faïence, 48,7 x 42,4 x 5,9 cm, 2021

Oiselle C

engobe et faïence, 27,2 x 46 x 7 cm, 2022

Joséphine Ducat-May

Depuis plusieurs semaines maintenant, Joséphine Ducat-May a débuté son projet artistique au sein de l’atelier du Musée départemental de la Céramique à Lezoux.

Originaire d’Ile-de-France et installée en Seine et Marne , elle sort diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2019 avant d’avoir obtenu plusieurs prix de sculpture et avoir effectué des stages dans divers domaines comme l’archéologie ou encore la scénographie.

Aujourd’hui Joséphine continue son parcours artistique en proposant une exposition temporaire au musée en mars 2023. Hâte de voir les résultats !.

 

 

Direction générale de l'Aménagement et du Territoire

Article mis à jour le 20 janvier 2023